sport en été
Corps

Comment faire face à la baisse de motivation sport l’été ?

Coup de mou, baisse de régime, corps flagada, vous aussi, vous ne parvenez pas à faire vos séances de sport ? Vous n’avez pas la force ou même peut-être juste pas l’envie ?

 

Pour ma part, j’ai l’envie et même la motivation mais une fois à la salle, je galère, j’ai pas d’énergie, je sue sans même forcer et j’en ressens une immense frustration. L’été a eu raison de moi. Et pourtant, c’est pile la période où ça m’arrange pas : j’aimerais continuer d’essayer d’obtenir le corps de sirène tant rêvé sur la plage.

 

Moi qui ai toujours l’habitude d’être assidue et surtout sérieuse dans ma pratique sportive, là ça commence à me travailler. Donc j’ai cherché des alternatives, à nous !

 

Comment continuer à faire du sport pendant l’été ?

 

Pratiquer son sport à la fraîche

La première chose à savoir est qu’il est quand même préférable par températures chaudes de pratiquer une activité sportive en intérieur, en salle climatisée, au risque de vous fatiguer plus vite voire de faire un malaise. On n’est pas là pour se tuer.

Ou tout simplement, évitez les horaires les plus chaudes.

Personnellement, de base je fais du fitness en salle, mais malheureusement cet été, cela n’a rien donné pour moi. Donc passons.

 

Des alternatives sportives pour l’été

Bon, vu que cet été, je suis incapable de charger les poids à la salle, je me suis donnée d’autres solutions.

 

  • L’électrostimulation

Qu’est-ce que c’est ? C’est un entraînement sportif qui vise à faire 20 minutes de sport avec une combinaison moulante dotée d’électrodes sur les fesses, les cuisses, les abdos, le dos, les bras et les pectoraux. D’après ce qu’ils en disent, 20 minutes équivaudraient à 4 heures de sport. Bon personnellement, je n’irai pas jusqu’à dire ça. Je me suis pris une petite cure de 10 séances à la salle Myotec + la séance d’essai qui était offerte.

L’avantage de pratiquer l’électrostimulation en été, c’est de ne transpirer et se donner à fond que pendant 20 minutes. Même fatigué, je pense qu’on peut tous donner 20 minutes de notre énergie.

Donc outre le fait que j’aime bien le coach (ça ajoute une certaine motivation), je ne suis pas déçue d’avoir opté pour cet entrainement sportif cet été car je sens que les muscles travaillent. En revanche, je suis déjà au maximum de puissance sur certaines parties du corps, comme les cuisses et abdos-fessiers. Donc je pense que l’électrostimulation est intéressante pour des personnes qui font peu de sport, ou alors en à-côté. Moi, ça me permet de patienter en attendant que mon énergie sportive revienne.

 

  • Les sports loisirs

    Avec le beau temps, on peut se permettre de faire de belles randonnées dans les calanques, sous la chaleur certes, mais ça rajoute justement à l’effort. Au moins, vous avez le plaisir d’atteindre une superbe plage ou crique après avoir enduré 1 heure de montées et descentes avec un soleil de plomb. Sportif mais détente, quoi de mieux. Je recommande la calanque d’En-Vaux ou celle de Sormiou par exemple.

 

  • Les sports d’eau

Evidemment, vous pouvez aussi vous essayer au paddle et profiter de l’eau pour vous rafraîchir tout en prenant le soleil. Pour ma part, je vais tester le surf à la fin de l’été quand je serai sur la côte basque. De ce qu’on m’en dit, c’est assez intense donc ça rattrapera un peu ma non-activité sportive actuelle.

 

L’été, déculpabilisez-vous

Il y a bien également une autre solution, celle de ne pas culpabiliser, faire ce que vous pouvez et être d’attaque pour la rentrée. Alors évidemment, c’est la saison où on désire plus que tout être à son top body, le fameux summer body. Mais un moment donné, faut se le dire, c’est trop tard !

Donc lâchez prise sur votre corps et sur le sport. Faites quelques petits écarts, apéro, barbecue, cocktails (avec modération) et vous vous rattraperez à la rentrée !

Faut se faire plaisir dans la vie et vivre l’instant présent, n’est-ce pas ?

Legumes de pâtes Bonduelle
Corps

Les pâtes de légumes de Bonduelle ou comment manger des pâtes sainement

Aujourd’hui, je voulais vous partager ma petite trouvaille de la semaine, une découverte dont je suis très fière et qui va potentiellement me changer la vie, ou du moins mes repas. Bonduelle a récemment sorti (fin 2017) une gamme de pâtes faites à base de légumes, ou des légumes sous formes de pâtes, comme vous préférerez les appeler. Pourquoi les pâtes de légumes Legumiô Pasta sont pour moi une révolution ? Je vous l’explique de suite !

 

Comment manger équilibré facilement et en se faisant plaisir ?

Les pâtes de légumes sont ma solution pour manger plus healthy. On le sait, pour garder une alimentation saine et équilibrée, les légumes sont la base des repas. Mais avouons-le, c’est parfois assez laborieux de prendre plaisir à manger des légumes sans avoir le temps de les cuisiner avec amour. En tout cas, c’est mon fléau, moi qui ne suis pas fine cuisinière. En plus de ça, si vous êtes une grande friande de pâtes (comme je le suis encore), vous mettez très souvent de côté les haricots verts, carottes et autres courgettes.

Certes, pour les sportifs, les pâtes et féculents sont des carburants nécessaires. Mais il ne faut pas oublier que les pâtes contiennent du gluten et outre les intolérances de plus en plus courantes, le gluten a tendance à gonfler le ventre. En plus de ne pas être esthétique, c’est toujours contrariant de se sentir ballonnée(e).

 

Découverte des pâtes de légumes Bonduelle

J’étais donc à la recherche de légumes quand je suis tombée sur les penne aux lentilles corail et carottes au rayon conserve. « Riches en protéines et fibres, 100% lentilles corail et carottes », forcément ça attire mon attention !

Mon verdict sur les Legumiô Pasta une fois cuisinées : évidemment natures, cela n’a pas le goût de pâtes et ça demeure logique puisque les carottes et les lentilles ont tout de même une saveur à part. Une fois assaisonnées par contre, les pâtes de légumes passent ni vues ni connues comme un bon plat de pâtes au parmesan ! Tenté(e)s ?

J’ai pu donc remarquer qu’il existait deux autres paquets que je n’ai pas encore trouvé en magasin : les rigatonis de pois cassés et courgettes ou les fusillis à partir de pois chiches et de maïs ! Bonduelle complète aussi la gamme avec des sauces, mais pour le moment ce n’est pas ce qui m’intéresse !

Des pâtes de légumes pour qui ? Pour moi forcément, qui raffole des pâtes mais ne supporte plus avoir le ventre tout rond, mais aussi pour les familles ! C’est parfait pour parvenir à faire déguster des légumes aux enfants !

Bon je vous ai présenté ce produit comme conseil nutrition car je suis une fainéante de la cuisine. Mais je suis certaine que vous pouvez faire mieux que moi et qu’il existe plein de recettes pour préparer ses pâtes de légumes soi-même !

 

Une publication partagée par Elodie (@elo_ginger) le

//platform.instagram.com/en_US/embeds.js

Corps

Quand et comment boire pendant l’entrainement de sport ?

Pendant une séance de sport, il est important de boire de l’eau avant, pendant et après et en bonne quantité. La déshydratation peut empêcher de tirer le meilleur parti de l’entraînement et, dans des situations extrêmes, elle peut même être dangereuse pour la santé. Cependant, boire trop d’eau au mauvais moment peut également nuire aux performances.

 

Mes conseils pour bien s’hydrater pendant l’entrainement

 

Comment savoir quelle quantité d’eau boire, quand boire et quand il peut être nécessaire de boire autre chose que de l’eau plate ? Dans un premier temps, il faut prendre en compte que nous sommes tous différents en termes de taille, transpiration, type et quantité d’exercices pratiqués, mais aussi le climat dans lequel on exerce. Tous ces facteurs jouent sur la façon de s’hydrater. Par exemple, ce qu’on conseillera à des marathoniens compétitifs par temps chaud et humide n’aura pas beaucoup de sens pour vous si vous faites du jogging ou marchez pendant 30 minutes sur un tapis roulant dans une salle de sport climatisée. Par conséquent, un athlète compétitif pourrait grandement bénéficier d’une évaluation des besoins individuels en matière de liquides, d’électrolytes et d’énergie par un diététiste professionnel expérimenté en nutrition sportive.

 

Est-il nécessaire de « penser » à boire pendant l’exercice ?

 

C’est la véritable question finalement. En fait, rester hydraté pendant l’exercice n’est vraiment pas compliqué. Si votre séance type de sport dure environ 60 minutes voire moins et n’implique pas d’activités intenses à l’extérieur par temps chaud et humide, vous n’avez probablement pas besoin d’interrompre votre séance d’exercice pour boire un verre à moins que vous n’en ressentiez le besoin.

 

Une personne en bonne santé et de taille moyenne peut produire jusqu’à 1 litre de sueur pendant une heure d’exercice modéré à intenses et en intérieur. Cela peut vous donner l’impression de beaucoup transpirer, mais cela ne causera pas de problèmes, à moins que vous ne vous soyez pas suffisamment hydraté avant de commencer votre exercice. Un bon indice pour cela serait de vérifier la couleur de son urine avant l’entrainement. Si c’est jaune foncé avec une forte odeur d’urine, pensez à boire un verre ou deux d’eau avant de démarrer. S’il est jaune clair, vous pourrez vous réhydrater progressivement après votre séance de sport sans vous soucier d’arrêter de boire au milieu.

 

Quels sont les risques de la déshydratation ?

 

La déshydratation est susceptible de commencer à affecter la performance de l’exercice lorsque la transpiration vous fait perdre 2% ou plus de votre poids corporel normal (hydraté). À ce niveau de déshydratation légère, vous aurez probablement un peu soif (même si beaucoup de personnes n’ont pas soif jusqu’à ce qu’elles soient déjà déshydratés), et vous pourriez commencer à avoir l’impression de travailler beaucoup plus fort pour maintenir votre niveau de performance. Quand la déshydratation devient progressivement plus sévère, vous allez commencer à vous sentir étourdi, non coordonné et à avoir des crampes musculaires. Si vous continuez, vous allez commencer à ressentir les symptômes de l’épuisement par la chaleur, et cela peut évoluer vers un coup de chaleur, qui est potentiellement mortel et nécessite des soins médicaux immédiats.

 

Pourquoi ne pas trop boire pendant l’entrainement ?

 

Les objectifs de la consommation de liquides pendant l’exercice sont d’éviter la déshydratation MAIS il ne faut pas boire au-dessus de son taux de transpiration. Un bon moyen de savoir si vous avez besoin de boire pendant votre entraînement est simplement de vous peser (sans vêtements) juste avant et après une séance d’entraînement type. Si votre poids change de plus de 2% de votre poids de départ, vous devriez prévoir de boire juste assez d’eau afin de ne pas dépasser les 2%. Typiquement, boire un verre d’eau toutes les 15-20 minutes fera globalement l’affaire dans toutes les situations, sauf les plus extrêmes.

 

Quoi et comment boire pendant de longues séances d’entraînement et/ou par temps chaud ?

 

Si votre séance d’entraînement est particulièrement longue ou que votre environnement est chaud et/ou humide, le fait de boire de l’eau pendant votre entraînement n’est peut-être pas la meilleure option.

 

Deux heures d’exercice intenses peuvent épuiser l’approvisionnement en « carburant » (appelé glycogène) que vos cellules musculaires utilisent pendant une activité intense. L’eau plate ne suffit pas à reconstituer ce carburant. En supposant que vous ne pouvez pas prendre une pause repas au milieu de votre course de marathon, vous pouvez avoir besoin de quelque chose à boire qui contient également de l’énergie pour appuyer vos performances. Les boissons sportives commerciales sont recommandées pour les exercices physiques d’une durée supérieure à 1h. Vous pouvez également boire pendant l’entraînement des boissons sucrées par vos soins, il existe plusieurs recettes de boissons énergisantes à faire soi-même, cela pourra être l’objet d’un prochain article.

 

De même, lorsque vous transpirez abondamment pendant une période prolongée, vous ne perdez pas seulement de l’eau pure. Vous perdez également une quantité importante de sodium, qui doit être maintenue dans une certaine quantité pour éviter des problèmes potentiellement graves. Après l’entrainement, réapprovisionnez vos réserves d’énergie. Vous pourrez alors remplacer le sodium perdu en consommant des aliments et des boissons riches en sodium : soupes en conserve, haricots et légumes, pâtes au fromage, pommes de terre, riz et féculents en tout genre…

 

Bilan

 

Avec tout ça, je pense que vous pourrez maintenant réaliser une séance de sport efficace et maximiser vos performances. Personnellement, je bois déjà beaucoup dans la journée (plus d’un litre et demi d’eau, sans compter le thé), je fais donc vraiment au feeling pendant ma séance, dès que j’en ressens le besoin pour nourrir mes muscles. Et vous ?

Corps

Choisir des aliments sains grâce à leur couleur

Saviez-vous qu’il y a des couleurs clés pour vous aider à adopter une alimentation saine ? On peut en effet se fier aux couleurs des aliments pour connaître leur degré healthy.

 

Rappelons que pour garder la forme et pratiquer efficacement son sport, l’alimentation a une importance fondamentale. Déjà il faut se mettre en tête, qu’une alimentation saine et variée implique de manger beaucoup de fruits et de légumes et d’éviter les aliments pauvres en nutriments et riches en sel, en graisses saturées et en sucre.

Et pour vous aider dans vos choix, on peut catégoriser les bienfaits (ou pas) des aliments et boissons sains en fonction de leurs couleurs.

 

Les bienfaits des boissons et aliments verts

Les boissons et les aliments VERTS sont des choix sains parce qu’ils sont d’excellentes sources de nutriments importants, qu’ils sont faibles en gras saturés, en sucre et sel ajoutés et qu’ils aident à éviter un apport excédentaire d’énergie (kilojoules).

 

Les aliments et liquides jaunes pour une alimentation saine

Les aliments et les boissons jaunes ou oranges ont une importante valeur nutritive et des quantités modérées de graisses saturées, de sucre et sel ajoutés. Attention car ils peuvent parfois contribuer à un apport énergétique excessif lorsqu’ils sont consommés en grandes quantités.

 

L’apport de la nourriture et des boissons rouges

Les aliments et les boissons rouges sont les choix les plus malsains car ils manquent d’une valeur nutritive adéquate, sont riches en graisses saturées et en sucre et sel ajoutés et peuvent contribuer à un apport énergétique excessif.

 

Désormais, d’un coup d’œil, vous pourrez choisir quoi cuisiner pour rester en forme et en bonne santé !